Publié le Laisser un commentaire

Cire à épiler maison

Ahh la cire à épiler maison ! Il y a deux mois je vous aurais dit “Quelle galère !”. Soit je faisais chauffer le mélange trop longtemps et ça me faisait un caramel super dur pas utilisable, soit au contraire je ne le faisais pas assez chauffer et du coup j’avais juste de la colle entre les doigts pas du tout manipulable…
Mais en fait tout est une question de cuisson et j’espère vous donner tous les éléments nécessaires pour que vous puissiez la réussir chez vous ! Et si vous n’y arrivez pas du premier coup, persévérez ou appelez-moi, écrivez-moi, je vous encouragerai à distance 😉 Mais ne baissez pas les bras, je suis sûre que vous finirez par y arriver !! 

Dans une casserole, vous allez mettre :
– ½ jus de citron
– 3 c à s de sucre
– 1 c à s de miel
– 1 c à s d’eau

Faites chauffer à feu très doux et touillez jusqu’à avoir une couleur marron clair/caramel. 

Retirez la casserole du feu et verser la cire dans un bol qui résiste à la chaleur. Laissez refroidir légèrement (10min environ).

Essayez de “rassembler” la pâte avec la cuillère. 
– si elle forme une boule comme sur la photo, c’est qu’elle est prête à être malaxée. 
– si elle ne se tient pas et qu’elle coule, il faut la remettre sur le feu et la cuire un peu plus longtemps puis renouveler l’opération du bol.

Une fois que la pâte est prête, malaxez-la avec les doigts (vous pouvez les mouiller très légèrement pour que ce soit plus facile). Niveau texture c’est comme un un gros chewing gum ou un carambar !

Etirez et ramenez la pâte sur elle-même.
Etirez ramenez, étirez ramenez, étirez ramener étirez… pendant quelques minutes. 
Plus vous allez étirer la pâte, plus elle va devenir collante et adhérera mieux à la peau et retirera donc les poils plus facilement.

Elle va aussi changer de couleur et devenir plus opaque et plus claire.

Pour appliquer la cire sur la peau, vous allez vous servir de votre pouce et le laisser glisser en appuyant fortement sur la surface à épiler. 

Tirez d’un coup sec et admirez le travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *