Publié le Laisser un commentaire

Que faire avec des vieux linges

Des lingettes pipi

La lingette pipi c’est :
– simple à réaliser
– simple à entretenir
– efficace
– écologique
– économique
– attise la curiosité des invités

Pourquoi donc ne pas l’essayer ?

Trouver une vieille serviette ou un vieux torchon un peu épais. 

Le découper en petits morceaux (pour la taille et la forme, à vous de voir ce qui vous convient).
Les miennes font grossomodo 6×6 ou 6x8cm. Pas besoin d’être très précis pour cet ouvrage…

Surfiler tout le tour des lingettes au point zig zag ou à la surjeteuse ou faire un point grossier à la main (obligatoire sinon ça va s’effilocher au premier lavage).  Pas besoin d’être très précis pour cet ouvrage…

Et voilà c’est prêt !

Stockage et lavage des lingettes sales : pour ma part, je les mets au fur et à mesure dans un sac filet que je me suis fabriquée avec un vieux tissu résille. Quand il est plein, je le mets dans ma machine avec mes serviettes et torchons à 60°C. Si vous n’avez pas de tissu résille comme celui-ci, vous pouvez utiliser un vieux collant. 
Je vous invite vraiment à regrouper vos lingettes usagées dans un “contenant”, sinon elles risquent de se coincer dans le joint de votre tambour de machine à laver, pas très pratique pour aller les récupérer…
Dans vos toilettes, vous pouvez mettre ce sac filet dans une poubelle avec couvercle. 

La polaire, retour d’expérience !
Pour éviter d’avoir à coudre le tour de dizaines et dizaines de lingettes, j’ai pensé que c’était une bonne idée d’utiliser une vieille couverture en polaire, car cette matière présente l’avantage de ne pas s’effilocher. Eh bien non, mauvaise idée ! Elle est très peu absorbante et on se retrouve souvent avec du pipi sur les mains, pas super agréable… Je vous conseille donc avant de vous lancer dans la confection de vos lingettes de verser quelques gouttes d’eau sur votre tissu au préalable pour en tester les capacités d’absorption !

Très vite on a pu observer une grande réduction de notre consommation de papier toilette. Une chose est sûre, on ne reviendra pas en arrière !

Des essuie-tout

Découper de vieilles serviettes en carrés de 21x21cm (taille d’un essuie-tout standard mais vous pouvez bien sûr découper le format qui vous convient). 

Comme pour la lingette pipi, surfiler tout le tour des carrés au point zig zag ou à la surjeteuse ou faire un point grossier à la main (obligatoire sinon ça va s’effilocher au premier lavage).  

Ces essuie-tout lavables sont ultra absorbants, pratiques et réutilisables à volonté

Des éponges

Découper 2 rectangles de 13x8cm (c’est la taille que je trouve parfaite mais vous pouvez bien sûr la réajuster).

Pour l’intérieur de l’éponge : ouate (j’en avais récupéré chez un tapissier décorateur), chutes de tissus, vieille paire de chaussettes… Placer le contenu de l’intérieur de l’éponge entre les deux épaisseurs de serviette (en sandwich). Coudre tout autour du sandwich au point zig zag pour éviter que le tissu ne s’effiloche et pour maintenir les 3 épaisseurs entre elles.

Pour que ce qui se trouve à l’intérieur de l’éponge ne bouge pas au premier lavage, faire des coutures au milieu de l’éponge (lignes parallèles, motif…). L’éponge est prête !

Super prise en main, rapide à faire, sèche rapidement et passe en machine à 60° !

Pas de côté grattant sur cette éponge mais pas de panique, grâce à la coquille d’œuf mixée on pourra tout nettoyer, même les parois brûlées.

Voir article détaillé ici.


Des sacs à vrac, à sandwich ou à pain

Sacs réalisés à partir de vieilles taies d’oreiller. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *